30 avril 2016

Le Petit Keller

Le petit Japon


La rencontre improbable entre le vieux bistro parisien et la cuisine saine du japon a eu lieu, à Paris! La greffe est en train de prendre entre la chef Kaori Endo - plus sa partenaire - adepte du bento, du bio et du sain chez Nanashi, et les bons petits plats qui réchauffent. L'illusion est entretenue par un décor de café tradi dans son jus. Habile...









Certes, il a fallu remplacer le pâté-cornichons par le hoummous d'azuki, et les œufs meurette par la soupe miso. Mais le plat du jour est conservé, avec même de la viande! Il ne faut pas s'attendre à une vulgaire tranche de Charal aux additifs mais plutôt une bonne Angus écossaise aux légumes croquants. Et le jus qui va bien avec, travaillé au saké plutôt qu'au vin rouge. Ça changera de vos déjeuners entre collègues autour d'un steak frite et du pichet de rouge sans nom. La carte des vins est d'ailleurs alléchante. Mais pour faire passer l'assiette de fromages ou le far breton aux pruneaux caramélisés, rien de mieux qu'un thé japonais hojicha!
Si vous décidez de passer de l'autre côté du miroir - ou du comptoir - plongez vos baguettes dans les donburi sur place ou à emporter en formule bento et éco!


23 avril 2016

Hardware Société, le plus beau des coffee shops?

Aussie bon qu'en Australie


Ne vous leurrez pas, je ne vous emmène pas boire dans une caféte d'une austère boite d'informatique mais dans le plus charmant des coffee chops parisien. Celui qui a le plus beau potentiel Instagram. Attendez-vous à une razzia de photos chopées sur le comptoir avec force latte et belles plantes en flou derrière



En direct d'Australie d'où il tire son origine et sa carte, il s'est implanté dans l'endroit le plus improbable de Paris, en haut de la bute Montmartre. Il faudra un sacré cœur pour grimper tout en haut mais vous serez récompensé par une vue  imprenable sur les toits en zinc et le zinc en comptoir.

On lui prédit d'ailleurs de sacré coup de cœur sur les réseaux sociaux, par son glamour, sa classe, sa déco de papillon et les vitrines de gâteaux appétissants.

Mais il est bien plus qu'une déco et un style. En faisant appel à la Boulangerie Bo et ses pains de terroir (on vous en a déjà parlé) plus ses pâtisseries si choux, il marque un sérieux point de confiance, d'autant que le reste est fait maison sur place comme l’impressionnante carte de brunch servi all day et de plats composés aux ingrédient nobles.




Sans inverser les pôles, le café respecte les doses et les origines notamment pour l'emblématique flat white réalisé avec les grains importés d'Australie (Padre).

La vitrine est si grande qu'on a l'impression de voir à travers le murs. En apparence, un beau restaurant moderne avec des guéridons marbrés, une grande table en bois à partager, une tablette pour solitaire (comme moi), les chaises mikado installées dans une salle en 2 espaces. Les lumières de la ville vous rendront muet et votre esprit vagabond, sans vous faire passer pour un charlot.
Ouvert et intime à la fois, chaleureux et sobre, coloré et unifié, il réussit à joindre les 2 bouts (du monde).

Pour la carte, la géographie est étendue: une région de brunch "all day": viennoiseries ou pâtisseries Boulangerie Bo, tartines de pain sans gluten, bircher, pain perdu à l'australienne ("Lamignton"), une originale Planche sucrée (riz au lait cardamone, churros, confiture de lait...) et un Continental aux antipodes (fromage blanc, crumble d'avoine, safran et poire à l'eau de rose, croissant, jus d'orange)! Sans oublier les œufs cocottes agrémentées.


Pour le déjeuner, un Porc belly & œuf au plat, des Oeufs brouillés au saumon fumé maison ou les champignons grillés mais aussi d'autres plus complexes et "nobles": un confit de canard et salade de riz sauvage aux agrumes et betteraves, un mille-feuille au thon, du rump steak (iberico, frites, tomates cerises et échalotes, beurre café de Paris) ou des Langoustes & œuf Bénédicte (sauce hollandaise, brioche noire, herbes)!

Et pour moi, ce fut une Gribiche de St jacques et langoustines, salade de pommes de terre, poireaux, pain au levain fumé, œuf à 64°. Excellent! Frais et puissant à la fois. Le pain fumé est une merveille. On peut toujours se poser la question de l'association pomme de terre et pain, un peu bourratif, mais c'est pour apporter du croquant. Le fait de mélanger le tout donne plus d'humidité et de liant.

Mandarine cake (gâteau du jour) sans gluten, et fondant!

Pour le dessert, j'ai choisi les 2 gâteaux maison: un sublime mandarine cake sans gluten, c'est-à -dire à l'amande, hyper moelleux et fondant et toujours puissant en saveur. Ainsi qu'un brownie dans les règles, hyper fondant et hypra gourmand, avec du chocolat noir bien marqué. Le ton est donné.

Cold Brew, délicieux, avec le petit pot de lait ou sirop maison
En terme de boisson, je me suis arrêté sur les 2 spécialités: les cafés froids et le flat white bien évidemment (le latte particulier des australiens). Le Ier est dispo en drip ou brew (mon choix). Servi sur un plateau, accompagné de sirop de sucre maison et de lait. A goûter nu au début pour savourer l'intensité aromatique, les arômes de caramel et de fumé. On peut le finir en l'aromatisant pour alléger la dégustation.
Le flat white est toujours une sorte de coussin, voire de couette de lait épais qui vient adoucir la torréfaction poussée du Padre australien, sachant que c'est le torréfacteur parisien Coutume qui a été choisi pour les noirs (plus léger). Pour les allergiques au café, du thé Damann, du matcha, du chaï latte (très lacté) et un chocolat chaud sont proposés.


Pour notre 2ème visite, on creuse la carte et l'appétit avec ses œufs cocottes, asperges, pignons, Brie de Nangis, fenouil confit, estragon assez originaux, frais et joliment présentés.



Ou ses œufs Benedict & Langouste, sauce hollandaise aux agrumes et échalotes, brioche noire œuf à 64°. Pour éviter l'overdose d’œuf, j'ai préféré la langouste sur la brioche seule, avec une pointe de sauce. Il aurait fallu plus sentir les agrumes et l’échalote pour contrer.



Et enfin, un dessert à partager car il faut avoir de l'appétit, le butter & Bread Pudding, fraises et crème, tout en moelleux, comme un gâteau de crèpes. Du plaisir simple et immédiat.

Butter & Bread pudding!

Un véritable trésor de calme au dessus de l'agitation de la vallée des Abesses et de Pigalle. Presque une retraite anticipée sur le mont le plus parisien pour se sentir entre Paris et Melbourne ou peut-être tout à fait ailleurs. Hardware Société ne vous met pas HS, grâce à un bonne carte de recettes élaborées et plus recherchées qu'à l'accoutumé, une mise en scène charmante et une ambiance classy et détendue à la fois. Un futur big success!


Hardware Société
10 rue Lamarck, 75018 Paris
Metro Abbesses, Anvers, Château-Rouge
Tel: 01 42 51 69 03
Du jeudi au lundi de 9h à 16h30

Café de 2.50€ à 5€
Brunchs de 10€ à 14.50€, Plats de 14.50€ à 18.50€, Viennoiseries et tartines 3€ et 5€

J'ai découvert cette adresse sur l'excellent blog de Nalou, chercheuse de trésors gourmands et spécialisée en coffee shop

Chaï latte

20 avril 2016

Patuco, empanadas & cocktails

Le monde à portée de chausson


Les Empanadas (ou chaussons) argentins font une percée notoire dans le territoire gastronomique français. Leur confort et leur chaleur nous enveloppent de la tête au pied.
Leur côté réconfortant, les possibilités infinies de recettes, leur petite forme espiègle qui nous fait de l’œil, sans intimider ou se prendre du col, aussi à l'aise à l'intérieur qu' à l’extérieur attirent et séduisent.
Pas vraiment fourrée pampa mais plutôt paname, les chaussons de Patuco, sont aussi à partager le soir en mode apéro, pour mieux faire glisser les cocktails dans une déco aussi joyeuse que le duo à l'accueil.


16 avril 2016

Terres de café ouvre son flagship store à Paris

Terre en vue!


Christophe Servell, meilleur torréfacteur de France 2015, vient d'ouvrir sa nouvelle boutique censée représenter sa nouvelle offre en matière de café de spécialité, de terroir, frais et archi qualitatif.
Toujours dans la même veine - cette 3eme voie à la française - pour la torréfaction, le service et la présentation. Armé de son bomber de combat, il reprend le flambeau familial pour défendre un standard à la française et les moyens de se hisser plus haut dans le palmarès mondial. Et d'éduquer au mieux les goûts pas encore aussi murs que la cerise (le nom du fruit du caféier) selon lui


Les pâtisseries maison

13 avril 2016

Lalà lasagneria, les lasagnes droit au coeur

La La L'ère des lasagnes a sonné


Trop de salades sur la lasagne ont terni son image. Voilà pourquoi 2 italiens indignés - et sympa - ont décidé d'offrir aux parisiens un moyen de la déguster comme il se doit.
Et quoi de mieux que de faire appel à la référence, la mama! La lasagne, archi fraîche, cuisinée sur place avec des ingrédients sélectionnés, et déclinée en plusieurs versions, se mange "comme à la maison". Ce qui ne veut pas dire que vous allez y mettre les doigts, ou vous en faire un rouge à lèvres. Mais que les produits et les cuissons seront respectés et que tout cela se fera en toute simplicité
Moins liquide et plus moelleuse que la "française", la lasagne rejoint ainsi la liste des plats italiens dignes d’être savourés à Paris


Et pour remonter dans l'estime des italiens, le mieux est de prendre des cuistos (ou au moins des patrons) italiens! Les 2 compères ont ouvert un restaurant à leur image: sincère, juste, simple et décontracté, chaleureux.

La déco est aussi fraîche, blanche avec des ajouts de bois. C'est une trattoria, une adresse de quartier familiale et accueillante, qui ne chercha pas à intimider mais à rassurer.



9 avril 2016

Fric Frac, les filous du croque-monsieur?

Pas d’arnaque pour fric frac!



Dans la continuité des adresses à thème, Fric Frac décline et sublime le plat fétiche des cafés parisiens en mode graphique et tonique
Même si tout le monde en croque pour ce classique des jours sans idées miam - et se sent capable d'être le champion du monde de la recette - il faut reconnaître que les 2 compères à la manette ont réussi sa mise à jour et sa métamorphose. Leur alliance semble du meilleur goût, aussi parfaite que 2 tranches de pain bien garnis, dans leur projet de transformation gastronomique. Quand la création ne renie pas la tradition!
De bons ingrédients bien chaussés, du moelleux, du fondant et du croquant, des recettes créatives retravaillées et préparées minute dans un cadre retro-futuriste. La street food canaille et faubourgeoise!

5 avril 2016

Rice Trotters, un grain de folie

La cantine qui riz



Si le riz vous trotte en tête ou si vous voulez vivre une expérience culinaire, Rice Trotters vous fera voyager par ses recettes du monde, riches et vraiment différentes
D'autant qu'il y a plein de recettes sucrées ou salées, avec des épices et des aromates, du poisson, des légumes et le roi risotto en classique.
Pas besoin d’être fan de riz, juste bonne pâte et ouvert aux saveurs et textures décalées