21 octobre 2017

Cafuné, le coffee shop du Brésil

Accueilli à braziou vert!



Pour ceux qui trouvent - et c'est dommage - que tous les coffee shops se ressemblent ou pour ceux qui veulent un peu de soleil vert dans leur café noir, j'ai la solution.

Puisque Cafuné est né. Au nez et à la barbe des aînés, car il est tout jeune. Vous savez qu'on aime bien vous présenter des adresses avant la folie médiatique.



Pour se distinguer de la famille, Erick et Taciana servent quelques spécialités sans bas (touttoutou toutoudou)!
Au rang desquelles​ ses tapiocas salés ou sucrés, des pao de queijo, le mate, le carioca latte (au lait concentré), et les "gâteaux de la patronne" (banane ou maïs-coco) avec le petit plus les incontournables brigadeiros (ces petites boules aux parfums exotiques).

Les brigadeiros, à la 1ere visite


Pas d'embrigadement en vue mais juste une invitation au voyage, sans bagages. Les sacs sont déjà là mais je vous préviens, ils sont remplis de grains de café!
Bellevue donc mais aussi Belleville, pour la Brûlerie. Le matos est correctos avec machine Marzocco et bon moulin Mazzer, bien que l'expérience en tant que barista soit plus limitée.

Le Pao de queijo sorti du four

Allez, on se fait une crêpe brésilienne? La galette de tapioca (farine de manioc donc sans gluten) est aussi fine que du papier à cigarette. En nettement plus croustillant quand même.
Pour les garnitures, on repasse nettement de l'autre côté de l'Atlantique: mozza, pesto, tomates,  ou bien miel/chèvre/noix, poulet émincé/cream cheese/ciboulette, etc.... Même si les patrons sont fans de Bretagne, ils ont gardé les noms du pays.
On les retrouve même dans les formules, du petit-déjeuner au goûter, par un parcours des quartiers de Rio: Leblon, Ipanema, etc...

Les tapiocas sont servis avec salade verte et chips de pao de queijo

Si vous êtes nostalgiques de vos vacances à Rio, que vous avez les boules, ca tombe bien, c'est leur domaine! En salé avec les pao de queijo. Sorte de gougères au fromage en plus petit et plus denses. Et pas à la farine à 2 balles, le manioc est encore de la partie. 15 partout, balle au centre. A déguster en partie de 2 ou plus, et encore mieux à la sortie du four.

L'intérieur du Pao

La température s'approchera ainsi un peu plus du Brésil. Ce qui permettra de taster le maté maison, en version froide. Si vous n'aimez pas vous faire "mate", vous pourrez toujours vous faire latte, en mode carioca (avec du lait concentré)!

Matez moi ce maté maison!

Pour les desserts, j'ai choisi le gâteau maïs coco. Un gros cake bien humide et assez sucré, qui matche parfaitement avec l'expresso Pérou. En cas de faim de footballeur, il y a des acaï bowl aux graines bio en 2 formats.

Expresso du Pérou, gâteaux maïs coco
texture humide et assez sucré

Comme vous savez que j'aime le café, je l'ai pris pur, en expresso lors de mes 2 visites! Mais si vous avez plus de temps, il y a du café filtre (pas solaires...)
Les ingrédients vont petit a petit monter en gamme, en fonction du succès et des attentes du public.

On ne pourra pas leur reprocher leur bonne humeur, ce qui nous changera du quotidien. Et qui aidera au voyage sans visa mais de visu sur la photo du Christ Rédempteur. On leur ouvre les bras



Cafuné
Coffee shop brésilien
61 rue des Batignolles 75017 Paris
Métro: Pont Cardinet, Rome

Ouvert du mercredi au dimanche de 8h30 à 18h


Café 2€, aeropress 4.5€, shot extra 1€, Maté 3.5€/5€, jus du jour 4€
Tapiocas salées 7.5€ à 8,8€; sucrées 6€/6.5€; Pao de Queijo 1.3€ l'unité, 4€ les 4
Formules de 5.5€ à 15€, 19,5€ le brunch

Expresso Belleville
Expresso Pérou

1 commentaire:

  1. Vous savez qu'on aime bien vous présenter des adresses avant la folie médiatique.

    RépondreSupprimer