12 septembre 2016

Mamma Primi, la diva des restaurants italiens

Primi arrivé, primi servi


Et de 3! La désormais institution parisienne, casa de l'Italie à Paris, remet le coperto, au cas ou vous ne seriez pas encore au courant. Le plus étonnant, en plein quartier de la pizza et près du métro Rome!


Même recette, même décor, même attente... La carte donne autant envie que la file d'attente fait fuir. Toutefois, un accent a été donné aux "primi piatti" classés en "specials" et "classiques", sans oublier les antipasti et les pizza qui restent bien souvent la raison principale de la fréquentation.






Le cabinet d'archi a travaillé sur l'intime et le chaleureux; en gardant les bases comme les briques de Minecraft: vieux miroir, laiton, nappes, vaisselle ancienne taille patron (l’impressionnant plat géant du carpaccio). On a la sensation d'être dans une trattoria chic de Rome mais pas forcément chez la mamma. C'est classy cool ou chic abordable. 

Les tables hautes devant la cucina

A la lecture de la carte, on se dit qu'on va tout prendre et on regrette de n'être pas venu à 10 pour picorer. Pourtant, l'assise est avant tout pour 2, avec des box de brasserie, des tables hautes et une grande terrasse en angle.

Avec mon appétit de moineau, j'avais l'air malin! J'ai pas pu aller plus loin qu'un plat, sans entrée ni dessert... désolé... Ce qui ne m'a pas empêché de repérer les points forts, grâce à la table d'à côté notamment (merci du partage!): une belle salade fraîche (ricotta aux herbes, graines, celeri, verdure), une mini pizza dodues, la burrata immense de 500 gr, l'arancini safran mozza,  etc...
Leur story telling inclut la provenance de produits de petits producteurs et le tout fait maison. Malgré la part d’ombres et les doutes, les fromages sont en arrivage direct, le café n'est pas torréfié maison mais par Lomi, ce qui est déjà une référence en soi (mais pas italienne!).

Trofie à l’agneau de pré-salé, champignons crus

Les plats de pâtes sont alléchants: Amatriciana comme la région, Cacio e pepe de Rome flambé dans la meule de pecorino, Tortelli de Mantoue ou les agnolotti au cacao fait main. Pour les gros appétits, 2 secondi sont dispo: Grosses gambas à la sicilienne ou Pig Tomahawk (côte de porc pané à la milanaise et caponata).
J'ai choisi un primi donc, le Champiviande (pâtes fraîches trofie, agneau de pré-salé, sauce de veau, champignon). Malgré un nom de steak de boutique bio, le plat est frais et respire le terroir. Cependant, toujours ce même défaut de sauce absente, et donc de liant dans le plat. Toutefois, bonne cuisson des pâtes al dente et ferme, qui contraste avec le fondant de la viande délicieuse, et du champi cru!

Pour assurer l'esprit fête de table, la carte des boissons peut vous livrer votre fix de cocktails, de vin...ou de citronnade maison pour les petits joueurs comme moi.

Difficile de résister...

Les desserts, s'il vous reste de l'appétit joue la carte de la gourmandise, comme cette appétissante tarte citron meringuée, déguisée en cheesecake. Malin, pas trop sucré, pleine de texture différentes, et intense.

Les raviolis de Mantoue!

MAJ. On y est retourné pour plus de sérieux. On a choisi les raviolis de Mantoue fourrés à la courge, aux amaretti et au gorgonzola. Des pâtes sucrées, le fromage étant en retrait, qui perturbe les repères mais plaisent par leurs chaleurs réconfortantes.
Et une pizza Midleton, déjà un classique, exécutée dans les règles, bien cuites et pas trop garnie comme il se doit, Interdiction totale de laisser le trottoir et de racler la pâte bien humide sous peine de passer pour un JC Duss. C'est comme prendre un latte et dire qu'on a testé le café...
Bref, une confirmation de l'essence du resto qui met en avant région, produit et classique bien exécutés.

Pizza Middleton, royal!


Le concept fonctionne plein pot, en terre cuite ou pas, avec des classiques qui plaisent aux parisiens et aux nombreux touristes. Quand qualité et sourcing rime avec bon prix et belle déco, le plus gros du travail est fait. Ou presque, les recettes sont bien travaillées et parcourt différentes régions d'Italie. Manque plus qu'un peu de régularité dans les pâtes notamment. Pour les chieurs comme moi. En attendant la prochaine ouverture...


Mamma Primi
71 rue des Dames 75017 Paris
Métro: Rome
Tél: 01 47 42 33 31

Salade composé 14€, pizza à partager 11€, plats 12€ à 18€
Desserts 6.5€ à 8€
Citronnade 3€

Les articles sur les autres établissements Big Mamma que nous avons tasté
Big Love CaffèPizzeria PopolareEast Mamma


Un petit cocktail Negroni! Amer et fumé...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire